DU – Les initiatives sur le web se multiplient

Pour aider les entreprises de propreté à remplir leur Document Unique, les initiatives se multiplient sur le web.

Le secteur de la propreté compte 47 000 entreprises, dont 12 000 d’au moins un salarié, pour un total de 490 000 personnes. 2/3 sont des femmes, et un salarié sur 3 travaille dans plusieurs entreprises.

Depuis 10 ans, d’importants progrès ont été déployés dans le domaine de la prévention de ces risques majeurs, dont les troubles musculo-squelettiques. Betty VADEBOIN, chef de projet Prévention et Santé au Travail au FARE Proprété, en charge de la politique S&ST de la branche, nous explique comment sa fédération contribue à faciliter l’évaluation des risques professionnels du secteur, notamment grâce à un dispositif en ligne personnalisé et spécifique au secteur.

Des unités de travail pré-identifiées

En choisissant de développer un outil personnalisé en ligne, accessible à toutes les entreprises du secteur, le FARE Propreté souhaite faciliter l’élaboration du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP), souvent jugée fastidieuse ou trop experte. « Notre méthode est pragmatique pour aider les entreprises dans une démarche souvent vécue comme un exercice complexe : 13 unités de travail, pré-identifiées (voir encadré) par les acteurs de la branche, permettent de sélectionner l’univers représentatif de chaque entreprise. Une entrée par risque, 9 en tout, aide à l’observation des situations de travail et facilite la recherche de pistes de mesures de prévention » développe Betty VADEBOIN. La progression par étape facilite la projection dans un univers connu, et place le professionnel en situation d’agir. L’outil permet en outre de créer jusqu’à 2 unités supplémentaires totalement spécifiques à l’activité de l’entreprise, pour renforcer la vision précise des risques, en n’omettant aucun facteur significatif.

Simplifier l'évaluation des risques

Toutes les entreprises du secteur de la Propreté ont accès à l’outil, qui s’accompagne de fiches interactives et d’une méthode de cotation simple des risques. Très utiles aux professionnels en charge de la sécurité, ces fiches sont aussi prévues comme un support de discussion avec les salariés exposés. Un  effort de conception pédagogique qui favorise le partage et contribue à une démarche durables de la santé et la sécurité au travail.

Renforcer la démarche de prévention du secteur de la proprété

« L’ensemble de ces outils correspond à notre volonté d’aider et d’accompagner les entreprises de Propreté vers une culture de prévention durable au sein du secteur qui a compris que la performance est liée, notamment, à une politique volontariste en santé et sécurité au travail« , précise Betty VADEBOIN.

« Notre dispositif est donc une porte d’entrée qui doit aider les entreprises à s’approprier une démarche plus globale que le seul DU en ligne. Nous l’avons pensé en imaginant ce qui devait être utile à l’utilisateur quotidien, pas toujours familiarisé avec les enjeux d’une prévention globale« .

13 Unités de travail

La personnalisation par unité de travail correspond notamment aux sites tertiaires industriels, hôteliers ou de santé, au lavage de vitres ou aux opérations mécanisées, de même qu’à certaines catégories d’opérateurs. L’assurance de s’identifier avec précision.

Cet article a fait l’objet d’une parution dans la revue AGIR Magazine sur le DU dans le secteur de la Propreté.

Cliquez sur l’image ci-contre pour le visualiser.